vendredi 25 novembre 2011

Diane...


tu m'as interpellée,
tu m'as séduite,
tu m'as souvent dérangée,
bref... tu m'as bousculée.
Pourquoi l'envie d'exercer un art avec passion
doit-elle être forcément synonyme de douleur ?

Mais j'ai surtout eu envie de sortir mon appareil,
de le positionner sur monochrome et d'appuyer...

Diane Arbus
Musée du Jeu de Paume
jusqu'au 5 février 2012

Aucun commentaire: